Musicothérapie Energétique

Fresque représentant la musicothérapie avec des personnes qui jouent de plusieurs instruments

Qu’est-ce que c’est ?

Le guéri-son
 
À la conquête de notre véritable identité, qui nous sommes et tout ce qui nous empêche d’être sera identifié à fin de s’effacer pour laisser notre “moi” réel et profond enfin naître à la lumière.
Plus de lutte ! Juste une envie de vivre et  redevenir le créateur puissant que nous sommes.
Trouvez un sens à son existence.

Présentation du soin :

À l’aide de plusieurs outils tels:

  • Les fréquences vibratoires pour le corps ainsi que les fréquences vibratoires dans les champs auriques appliqués à l’aide de baffles sur le corps ou autour pour nourrir les pertes énergétiques qui crées des symptômes physiques tels douleurs etc… celui-ci peut ainsi éliminer les pollutions énergétiques (qui ne supportent pas le son), et calmer considérablement le mental.
  • Les élixirs sonores
  • Le travail du saboteur : “quel est le premier saboteur que j’ai construit pour m’empêcher d’être moi-m’aime? “
  • Les instruments de musique thérapeutique
  • Massage énergétique et physique aux bols tibétains et tambour chamanique
  • Le chant vibratoire

Nous allons ensemble déjouer nos freins vers l’évolution du soi authentique et “libre”,  ainsi que déprogrammer les mémoires inconscientes jusqu’au plus profond de nos cellules , dé-cristalliser l’énergie, lui rendre son mouvement naturel et nous mener à la guérison des plans physique mental et spirituel.
La séance dure entre 1h et 1h30 pour la première. Pour plus d’informations, veuillez me contacter

 Petit histoire sur la musicothérapie énergétique :

C’est en s’appuyant sur une vingtaine d’années de recherche auprès de professionnels : biologistes, physiciens,  “Homme-Médecine” amérindien, chaman de Sibérie, et Lama tibétain que FrAnck NABET a développé, une nouvelle approche de la thérapie sonore: La Musicothérapie Energétique.
La musique semble avoir toujours été présente dans la vie de l’homme.
Chaque peuple crie sa joie et sa peine en musique.
La musique est mouvement, et rythme, comme la vie. C’est également l’art de combiner des sons afin de nous permettre de nous souvenir. Enfin, elle est le Verbe, son sacré à l’image des “mantras” qui transcendent et qui guérissent.
De tout temps, l’homme n’a cessé d’utiliser des sons de manière thérapeutique.
Mais, la guérison par le son est conditionnée par un principe acoustique fondamental : La Résonance.
Quand les ondes sonores pénètrent notre corps, les cellules vivantes dont il est constitué entrent en résonance, contribuant ainsi, si les fréquences lui correspondent, à restaurer et à renforcer la santé organique de ce dernier. Cela devient le “Guéri-Son”…Le son thérapeutique.
Depuis la nuit des temps, on prête à la musique des effets thérapeutiques. On se souvient du mythe d’ Orphée ou encore de la Bible, dans laquelle David “prenait la harpe pour soulager et calmer Saul chaque fois que l’esprit malin envoyé du Seigneur se saisissait du roi”.
Chez les Grecs, à Pergame et à Epidaure, des fréquences sonores étaient utilisées à des fins thérapeutiques, et Pythagore serait le père de la Musicothérapie.
Les Lamas tibétains pratiquent trois à quatre heures de vibrations sonores, leur permettant de changer de niveau de conscience.
On constate que “le son” joue un rôle important dans toutes les civilisations ; il est une énergie subtile qui influence à la fois notre corps physique, mental et énergétique d’une part, et le monde qui nous entoure d’autre part.
En France, dans les années 1940-1950, la musicothérapie fut utilisé sur les soldats pour tenter de soulager les traumatismes de la guerre : Insomnies, dépression post combat, anxiété….
Certaines études ont permis de mettre en évidence que l’écoute de certaines musiques avaient des effets physiologiques et psychologiques sur l’organisme, notamment au niveau cardio-vasculaire, respiratoire, musculaire et végétatif.
De nombreux pionniers ont essayé de redonner au son ses valeurs thérapeutiques, et ont tenté de montrer l’efficacité de celui-ci sur le corps et les corps énergétiques.
Les recherches de M.L. Aucher, A. Tomatis, et F. Maman ont ouvert des portes de compréhension sur ce que le son pouvait nous apporter sur le plan thérapeutique.
De nos jours, nous commençons, seulement à nous rendre compte de ce que la musique peut nous offrir sur le plan de la thérapie. La musicothérapie commence à être reconnue dans les domaines de la santé.
En fait, son domaine pourrait être bien plus large que celui qu’on enseigne de nos jours.
Cette méthode est  une thérapie récente, et brève qui associe aussi bien des éléments de travail psychologique que sono-somesthésique (perception du son par le corps) ou énergétique permettant ainsi un accompagnement complet de la personne, sur tous les plans. Elle s’inscrit dans une vision du respect  du vivant et de ce qui le compose.
Depuis maintenant 8 ans, des musicothérapeutes énergéticiens travaillent à l’accompagnement de personnes pour les aider à retrouver le véritable sens de leur existence.
laetitia Djian qui joue de la flûte devant un tambour chamnique
Menu